English

Haïti : Comment l’OEA a aidé Michel Martelly à voler les élections de 2010

Les élections de 2010 en Haïti ont permis d’élire Michel Martelly au poste de président. L’analyse des résultats permet de démontrer que ce président n’a aucune légitimité puisque comme les autres candidats, il a eu recours aux votes frauduleux.

Les résultats du premier tour donnaient Mirlande Manigat et Jude Célestin comme adversaires au tour suivant. Mais ces résultats ont été critiqués par la communauté internationale, et une mission d'experts de l'Organisation des États américains (OEA) a débarqué en Haïti pour analyser la situation. L’OEA a jugé que Jude Célestin devait être écarté du second tour. La disqualification de ce dernier a été faite sur la base des fraudes estimées. La mission de l’OEA a retranché 17 220 voix du total obtenu par Jude Célestin. Mais il n’était pas le seul à avoir obtenu des votes frauduleux ou irréguliers. Mirlande Manigat a perdu 13 830 voix et Michel Martely s’est vu soustraire 7 150 voix. En excluant Jude Célestin, l’OEA a sorti celui qui aurait fait la plus grosse fraude. Mais cette institution a perdu sa crédibilité en maintenant dans la course Martelly et Manigat, deux candidats qu’elle avait  identifié comme des tricheurs. 

Le Center for Economic  and  Policy Research (CEPR) a analysé le rapport de l’OEA et en a conclu qu’il était peu fiable, statistiquement erroné et indéfendable. Pour le CEPR, ce rapport visait à sauver une élection illégitime auquel près de trois quarts de l’électorat n’a pas participé. En remontant jusqu’à l'année 1947, CEPR a été incapable de trouver une élection présidentielle dans tout l'hémisphère occidental, y compris en Haïti, qui affiche un taux de participation si faible soit 23%. L’OEA a donc trouvé une façon de rendre légitime une élection bourrée d’irrégularités. En fait, l’organisation a réussi à normaliser une situation indécente pour la démocratie. Puisque Haïti n’est pas un pays avec une forte culture démocratique, cette situation est passée sous les radars et l’élection de Martelly n’a jamais été contestée par qui que ce soit.

Frederic Boisrond, MBA

NOS COORDONEES
Notre adresse
104, Rue Gentilly
Laval (QC) H7K 2M1
Téléphone
514-995-3854
Email
info@feedbacktivite.com
PUBLICATIONS
Nos publications et articles
Cliquez ici pour
y acceder.
Copyright © 2012 Feedbacktivite
Tous droits réservés
Conception web Delisoft