English

Et si les Haïtiens faisaient leur mea culpa!

Cet article a été publié dans La Presse en août 2008 à la suite des émeutes survenues à Montréal-Nord après la mort de Freddy Villanueva.

J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt les évènements survenus à Montréal-Nord. C’est dans ce quartier que j’ai vécu mon adolescence de jeune immigrant Haïtien. C’est derrière cet aréna que je jouais à la cachette et c’est dans ce parc que j’ai appris à patiner. Pour une raison que je fais semblant d’ignorer, personne ne semble questionner la part de responsabilité des Haïtiens. C’est simple, je suis fatigué d’entendre les leaders de ma communauté qui, lorsqu’ils interviennent dans les médias, répètent sans cesse les mêmes jérémiades. Ils incombent la faute à la société d’accueil, au sous-emploi, à l’éclatement des familles, au racisme, à la sous scolarisation des parents et aux difficultés inhérentes à la dictature. Et alors, quoi de neuf? Ce diagnostic a été posé à la fin des années soixante-dix. Qu’avons-nous fait en 30 ans pour éviter ce qui est arrivé et ce qui arrivera?

Parce que nos leaders ont manqué de vision, ils n’ont pas préparé la relève et voilà que des voyous, des badauds et des pillards se prononcent au nom de la communauté. Parce qu’ils ont été incompétents, ils n’ont pu nous offrir que le confort de la victimisation. Ils n’ont jamais proposé un plan concerté pour venir en aide aux jeunes ou à qui que ce soit. Il n’y a pas de lieu de concertation ou les organismes se réuniraient pour canaliser leurs actions. On joue à chacun pour soi et à qui aura la subvention. Ainsi, à leur façon, nos leaders sont les premiers à reproduire les apprentissages de la dictature. Oui, il y a sous emploi chez les jeunes, mais combien d’emplois ont été crée cette année par des Haïtiens? Depuis 50 ans, nos leaders nostalgiques ont amené les Haïtiens de Montréal à consacrer leurs énergies aux affaires d’Haïti plutôt que d’investir dans l’avenir de leurs enfants. Bilan du cercle vicieux, notre communauté n’a pas progressé et donc, elle n’a pas pu contribuer au développement d’Haïti. Entre autres lamentables résultats, nous sommes surreprésentés dans les gangs de rue, les prisons et les pénitenciers. Lorsque ces criminels sont expulsés du Canada, ils vont contribuer à la destruction du fragile tissu social d’Haïti.

Je reconnais qu’il y a des organismes et des individus qui accomplissent des miracles avec nos jeunes. Cependant, je crois fermement que c’est notre incapacité de travailler ensemble qui est la plus importante source de nos problèmes. La faute ne repose pas seulement sur nos leaders. Si les jeunes avaient un plus grand estime de soi, un peu de fierté et un brin de dignité ils accepteraient d’être individuellement responsables de la communauté et agiraient en conséquence. Il est vrai qu’il existe des milliers d’exemples de réussites individuelles dans ma communauté. À quoi sert-il de s’enorgueillir si nous ne pouvons contribuer à la réussite collective? C’est toute la communauté haïtienne qui devrait faire son mea culpa. Chaque immigrant est choisi sur sa capacité de contribuer à la paix sociale et au développement culturel et économique du Québec. Non seulement nous ne participons pas à la hauteur de notre potentiel à la création de la richesse, nous participons directement ou indirectement à sa destruction. Croyez-moi, ce ne sont pas les crimes perpétrés par les jeunes Haïtiens qui portent ombrage à la communauté mais notre incapacité d’offrir à nos jeunes des opportunités d’apprentissage, des loisirs sains et du travail. Si nous n’encadrons pas nos enfants en tant qu’adultes, parents, citoyens, leaders, organismes et communauté, le drame des derniers jours deviendra une véritable catastrophe dont nous devrons accepter honteusement la responsabilité.

 

Frédéric Boisrond MBA

NOS COORDONEES
Notre adresse
104, Rue Gentilly
Laval (QC) H7K 2M1
Téléphone
514-995-3854
Email
info@feedbacktivite.com
PUBLICATIONS
Nos publications et articles
Cliquez ici pour
y acceder.
Copyright © 2012 Feedbacktivite
Tous droits réservés
Conception web Delisoft