Contact 2018-03-26T19:09:34+00:00

Demander une soumission

Notre fondateur

Sociologue et détenteur d’un MBA, Frédéric Boisrond a, pendant 8 ans, enseigné au CEGEP Bois-de- Boulogne. Depuis 2009, il enseigne à l’Université McGill.

Frédéric Boisrond a passé 18 années au YMCA de Montréal pendant lesquelles il a été directeur général des centres communautaires Notre-Dame- De-Grâce et Hochelaga-Maisonneuve. En 2000, il est retourné dans son pays d’origine pour y fonder le YMCA d’Haïti. Une des premières organisations à avoir reconstruit ses installations selon des normes parasismiques, le YMCA d’Haïti a été classé par le Huffington Post dans son Top 10 des organisations nationales et internationales les plus efficaces depuis le tremblement de terre de 2010.

Frédéric Boisrond a développé une expertise en Stratégies d’affaires pour des travailleurs autonomes et des organismes à but non-lucratif. Sa firme, Solutions Feed-back Actif, offre des services de planification stratégique, de mentorat, de gestion par intérim et de planification de campagne de financement.

En 2006, il a réussi la restructuration de l’Association de Montréal pour la déficience intellectuelle. En 2008, il a complété l’implantation de l’ONG Action contre la faim Canada. Il a, entre autres, dirigé Radio Centre-Ville, le Comité d’adaptation de la main-d’œuvre pour personnes immigrantes (CAMO-PI) et le Regroupement des Associations PANDA du Québec.

Citoyen engagé, Frédéric Boisrond est impliqué depuis plus de 20 ans auprès de La Dauphinelle, une maison d’hébergement pour femmes victimes de violence. Il a présidé le Conseil d’administration du Centre d’action bénévole St-Laurent et il a fait partie de l’équipe mandatée par le Gouvernement du Québec pour repositionner les Centres jeunesse de Montréal. En 2015, il a proposé une nouvelle stratégie pour réorganiser et redynamiser la campagne de financement pour la construction de la nouvelle Maison d’Haïti.

Son parcours professionnel a amené Frédéric Boisrond à séjourner dans plusieurs pays dont la Chine, la République dominicaine, la Guinée, la France, l’Espagne et le Nicaragua ce qui a alimenté ses réflexions sur le développement humain et la démocratie. Il a publié plusieurs articles sur ces sujets dans le quotidien La Presse.